mikado

Comme prévu, je vous livre la recette des Mikados qui accompagnaient la crème chocolat mascarpone d'hier.

Cette recette est tirée du livres "Petites Toques Lenôtres"
Elle est donnée pour environ 20 batonnets mais à la finale, vous pouvez en faire bien plus. Les miens étaient grands et j'en ai obtenu une trentaine.

INGREDIENTS :

Pâte à biscuit :

150 g beurre
100 g sucre glace
250 g farine
35 g poudre amande
2 g sel
1 oeuf

Enrobage :

300 g chocolat noir
200 g pistaches
200 g pralines roses (St Genix)

PREPARATION :

Pâte à biscuit :

- Préchauffer le four th 6
- Couper le beurre en dés et le faire ramollir.
-Mettre le sel et le sucre glace et mélanger au beurre.
- Ajouter l'oeuf entier, la poudre d'amande et la moitié de la farine.
- Mélanger et ajouter le reste de la farine.
- Faire une boule et mettre au frigo pendant 1 h
- Etaler la pâte sur une épaisseur de 6 mm sur une feuille de papier sulfurisé.
- Glisser cette feuille sur une plaque et mettre au congélateur 5 min.
- Les sortir et couper des bandes de 4 mm de large.- Cuire 15 min en surveillant bien la cuisson. Les biscuits doivent à peine colorés.

Enrobage :

- Concasser les pistaches et les pralines et les mettre séparément dans des assiettes.
- tempérer le chocolat si vous voulez le garder brillant.
   Pour cela, faire fondre les 2/3 du chocolat au bain-marie à 52°.
   Retirer du feu et ajouter le tiers restant pour atteindre la température de 29 °.
   Remettre sur le feu et remonter la température à 32 °.

- Transvaser le chocolat dans un récipient haut.
- tremper les batonnets dans le chocolat.
- Parsemer de pistaches et de Pralines.

La pâte est assez fragile, je conseille de faire des bâtonnets pas trop fins.
Au lieu de plonger les mikados dans le chocolat (ils cassent au moment  où on les retire), je conseille de tartiner généreusement les biscuits à l'aide d'une cuillère (et là, plus de casse).
L'idéal, et c'est ce que j'ai fais pour la deuxième fournée, est de placer les biscuits au congélateur 1/4 h avant l'enrobage.
Ainsi, le chocolat adhérera plus rapidement (contraste du froid et du chaud).