langoustines_kari_goss

Aujourd'hui est un jour particulier car je vais vous parler du "KARI GOSSE", une épice brevetée au 19è siècle par l'inventeur, un apothicaire Lorientais. Un curry breton, c'est suffisamment important pour s'y attarder !
En fait, il s'agit d'une épice au parfum unique né d'un mélange de piment rouge, coriandre, cumin, curcuma, gingembre, girofle, cardamone, cannelle, fenugrec et le fruit d'une recette jalousement gardée et fabriquée à 'Auray (ma ville natale). Il est encore possible  aujourd'hui de se procurer les petits flacons en pharmacies dépositaires ou dans certaines épiceries de la région. C'est assez relevé et il faut doser avec parcimonie. Mes premiers essais ont été épicés (c'est le mot qui convient).

Il existe même un groupe de musique bretonne qui s'est servi du nom.  Si vous aimez ce genre de musique,vous pouvez les écouter. C'est Le groupe Karigosse. Biniou, bombarde, guitare , contre-basse, uilleann-pipe sont leurs instruments de prédilection.

Passons à la recette prévue pour 4 personnes.

Déjà, vous devez impérativement prendre des langoustines vivantes. Eviter les langoustines glacées que les poissonniers appellent 'fraîches' car cela ne marchera pas. Elles vont se défaire à la cuisson et la chair sera molle et franchement sans intérêt. Elles sont encore très chères (compter entre 23 euros le kilo en début de semaine et 28 euros en fin de semaine... C'est la loi du marché).
Pour les choisir, préférer celles qui sont plutôt jaunâtres bien moins jolies que les roses mais bien meilleures puisque ce sont des langoustines de roche. Le jour de mon marché (un vendredi) je n'ai pas eu le choix. Celles de roche étaient magnifiques mais toutes grainées (c'est de début de la saison et la période de reproduction n'est pas terminée et c'est autant de langoustines qui ne verront pas le jour). Par principe, je me suis rabattue sur des bestioles de chalut. je vous les montre. Normalement, à ce prix là, je ne prends pas mais que je ne ferais-je pas pour vous ?
Paraît-il que cette année le prix va rester haut. C'est déjà le cas avec le poisson qui est devenu un vrai produit de luxe.

langoustines_crues

INGREDIENTS :

- 3 ou 4 langoustines par personne (selon leur taille)
- 30 cl fumet de poisson maison (j'en ai toujours d'avance)
- 300 g chair de tourteau (sinon, prenez un bon crabe en boîte, la marque est connue)
- 3 pommes de terre charlotte pour le fondant
- 1 pommes de terre charlotte pour le décor
- 1 noix de beurre pour faire revenir les langoustines
- 40 g beurre pour monter la sauce
- 1 branche de romarin
- 2 pointes de couteau de Kari gosse
- quelques feuilles de persil plat ou d'aneth
- 5 cl vin blanc sec
- 1 lichée d'armagnac
- 1 échalotte
- 4 tiges de cive
- quelques bigorneaux (facultatif)

kari_gosse_2

Préparer le fondant de tourteau :

cuire les pommes de terres à l'eau salée et les écraser à la fourchette.
Ajouter le tourteau émietté grossièrement, le persil haché
Faire suer les échalotes ciselées au beurre et flamber à l'armagnac. Les ajouter à la préparation.
Mouiller avec un peu de fumet pour obtenir une consistance comme une purée.
Mouler dans un cercle individuel ou en forme de quenelles en se servant de 2 cuillères à soupe
Décercler et enrouler le fondant d'une tige de cive.

Préparer les croustillants de pommes de terre :

Eplucher la pomme de terre restante et la couper en fines rondelles
Les cuire rapidement au beurre, les retirer.
Placer au centre de 2 tranches de pdt un brin de persil ou d'aneth et les mettre à sécher qu four à 150 ° environ 15 min.
Les chips de pommes de terre vont se soudées entre elles et l'on verra par transparence le brin de persil.

Préparer les langoustines :

Les langoustines se cuisent avec leur carapace. Celle-ci protège la chair et exhale les parfums.
Faire sauter juste quelques minutes les langoustines dans un beurre mousseux. Flamber à l'armagnac et ajouter le vin blanc. Laisser cuire encoure 2 min.
Retirer les langoustines et ajouter le fumet, le kari gosse, rectifier l'assaisonnement si besoin.
Laisser réduire de moitié et monter la sauce au beurre.
Remettre les langoustines dans la sauce et bien les y imprégner.

Il ne reste plus qu'à dresser et à déguster avec les doigts (ben oui, là c'est passage obligé).
Ne pas oublier de manger l'intérieur de la tête, c'est délicieux.
Pour le corps, après avoir détaché la tête, vous enlevez anneau par anneau avec les mains.
Et les pattes, me direz-vous ? Attention, rien ne se jette. Le truc pour bien les décortiquer :
Regardez bien la patte ! elle a 2 faces : 1 rose et 1 blanche. A l'aide d'un petit couteau pointu, vous incisez la partie blanche en partant au 1/3 de la partie supérieure (du côté de la pince). D'un coup sec (comme si vous cassiez une petite branche), vous brisez la patte et la chair vient d'elle-même. Pas facile à expliquer, j'aurais dû penser à faire une photo.

langoustines_gravure