rillette_joue_boeuf_1

 

A la demande de Cathy, j'ai eu à coeur de participer à sa proposition de préparer des rillettes de toutes sortes afin d'en faire une compilation.

Il y a 2 sortes de rillettes : - celles que l'on fait au dernier moment, avec les moyens du bord notamment à base de poisson en conserve (sardine, maquereau, thon... toutes excellentes) ou de poisson frais (encore faut-il en avoir sous la main le moment voulu.)
                                       - celles que l'on peut préparer à l'avance, ce qui permet de garder sa sérénité au cas où. Les amis peuvent ainsi arriver à l'improviste, un petit encas assuré sera le bienvenu. En choisissant la conserve, il est possible de stériliser et ainsi d'en avoir  plusieurs d'avance.

Dans un premier temps, j'ai opté pour la 2ème solution en choisissant la joue de boeuf comme ingrédient de base. C'est un morceau que j'apprécie beaucoup par la finesse de sa chair. J'en ai profité pour faire mon dernier pot au feu de l'année.
Cette recette a trotté dans la tête, surtout le soir avant de m'endormir. Je la sentais bien mais tant que je n'avais pas goûté, je restais un peu sceptique, la joue de boeuf étant une viande peu grasse. Evidemment, je n'ai pas résisté au plaisir d'y ajouter ma pointe d'épice habituelle. Aujourd'hui, je me suis servie du massalé et de macis, 2 épices qui se marient très bien entre elles. La viande est merveilleusement parfumée mais juste ce qu'il faut.

riillette_joue_boeuf_3

 

Ingrédients pour 2 terrines :

- 1 joue de boeuf
- 3 c. à soupe de moutarde
- 150 g de saindoux (ou de graisse de canard en fonction des régions)
- 2 branches de thym
- sel et poivre
- quelques fleurs de macis
- 1/3 de c. à soupe de massalé (épice de la Réunion pleine de saveurs composée de graines de cumin et coriandre grillées, de cardamome, muscade, clou de girfole, cannelle piments forts, fénugrec).

 

rillette_joue_boeuf_4

PREPARATION :

Je passe sur le fait que vous aurez cuit au préalable votre joue de boeuf dans un bouillon aromatisé pendant au moins 3 h.
Une fois la joue cuite mais encore chaude (c'est plus facile),  l'émietter avec les doigts .
Placer la préparation dans une casserole, ajouter 3 bonnes cuillères à soupe de saindoux, saler et poivrer, ajouter le thym émietté , la moutarde et laisser confire à petit feu pendant environ 1 h. Surveillez bien la cuisson au risque que ça colle au fond. Au besoin, vous rajoutez un peu de saindoux.
1/4 h avant la fin de la cuisson, ajouter les fleurs de muscade et le massalé.
Goûter et rectifier l'assaisonnement si besoin.
Mettre la rillette dans des bocaux et ajouter à hauteur le saindoux fondu.
Fermer les bocaux et laisser refroidir à température ambiance puis les placer au frais.
Si c'est pour manger rapidement, les bocaux ne sont pas obligatoires. Un récipient qui supporte la chaleur suffit.
Si vous voulez faire de l'avance, cuire plusieurs joues à la fois et stériliser les bocaux.

VERDICT : je suis conquise !  c'est encore meilleur que dans mes espoirs. J'adopte ma propre recette.