Fervente adepte de la  cuisine française, j'ai choisi aujourd'hui de parler blanquette de veau. Recette traditionnelle par excellence, appréciée de tous mais en lisant diverses interprétations, il me semble être la seule à la préparer  ainsi : sans ajout de crème ni de jaune d'oeuf. Et quand je dis ma recette, c'est en fait celle que ma transmise ma maman. Petite, je cuisinais avec elle et je l'ai toujours vu procéder de la sorte. C'est donc tout naturellement que je perpétue nos valeurs qu'est la tradition. Son avantage est d'être moins lourde et de pouvoir être réchauffée à volonté.

blanquette_veau

POUR 6 GOURMANDS

1,5 kg de morceaux de veau (épaule, collier, tendron)
4 carottes
1 branche de céleri
1 oignon
300 g de champignons de Paris (préférer les bruns)
30 g de farine
10 cl vin blanc sec
eau
20 g de farine de maïs
1 noix de beurre
1 trait de citron
Persil, thym

AU FOURNEAU

Plonger les morceaux de veau dans une cocotte remplie d'eau froide. Porter à ébullition et laisser bouillonner 10 min (le blanchiment ôte les impuretés à la viande)
Pendant ce temps, éplucher les carottes et les couper en rondelles. Eplucher et ciseler l'oignon. Eplucher le céleri et le couper grossièrement.
Dans une cocotte en fonte, mettre le beurre à fondre et sans attendre la coloration verser la farine tout en remuant pour obtenir un roux blanc  (comme pour la béchamel). Sur feu doux, ajouter alors la viande bien égouttée, retourner les morceaux plusieurs fois et verser tous les légumes (sauf les champignons). Remuer avec précaution le tout et mouiller avec le vin blanc et compléter à hauteur d'eau. Ajouter le persil et le thym, saler, poivrer et cuire à petit feu 1h30.
1O min avant la fin de la cuisson, s'occuper des champignons. Les éplucher et les couper en lamelles. Les citronner pour éviter le noircissement et les faire sauter rapidement (ils doivent rester croquants) sur feu vif dans un peu d'huile d'olive. Saler, poivrer et réserver.
Au moment de passer à table, vérifier l'assaisonnement et rectifier au besoin. Si la sauce est trop liquide, mélanger la farine de maïs dans un peu d'eau froide et verser directement dans la cocotte. Verser le trait de jus de citron et ajouter les champignons.
Cette blanquette s'accompagne normalement d'un risotto mais cette fois-ci la petite famille a préféré un riz créole.

Voilà, c'est prêt, à table !!!